Nocturne VTT à Willaupuis (B)

Vendredi soir, même si les collègues n’étaient pas très chauds, je me décidais à me faire une nouvelle nocturne VTT. Cet été, nous avons de la chance car il y en a une quasi chaque week-end chez nos amis belges. Certes, c’est un peu loin, mais quand on aime…

Ce 4 août, il y en avait même 2 à quelques km de distances du côté de Tournai. Comme les Latino Road de Willaupuis étaient venus à notre Chicon Bike Tour il y a 2 ans, je décidais donc de leur rendre la pareille.

un des gars de la team des Latino Road (le président je crois)

D’abord, ça commençait mal : j’ai cherché pendant 10 minutes le chapiteau de la ducasse dans le village, ensuite quand j’ai sorti mon VTT du coffre, mes 2 pneus quasi à plat ! Pourtant je pensais avoir refait mes chambres à air comme il le fallait dans la matinée…. Du coup, je perds encore un certain temps à changer ma chambre arrière (l’avant ira comme ça après l’avoir regonflé).

quelques passages en dur typiques de la Belgique

A la caisse, je discute avec les Latino Road (toujours aussi sympas depuis leur passage chez nous au Chicon Bike Tour de l’année dernière). En voulant partir, je m’aperçois que ma roue arrière est encore bien à plat, je la regonfle donc et j’en profite pour péter la valve… Bref, pensant partir vers 21h00, je décolle finalement à 21h45 ! Me suis donc payé le luxe de partir le dernier !!!! (heureusement que le ravito était prévenu que j’arrivais).

des flèches aériennes bien visibles

Obligé de regonfler tous les 5 km, je me vois contraint de choisir le 20km au lieu des 40 prévus ! Quelle galère d’autant que le tracé était assez roulant et sans aucune difficulté (j’aurais du choisir Saint-Sauveur pour avoir un peu plus de technique et de D+…. tant pis). Heureusement, j’ai eu droit à 2 prunes alcoolisées au ravito pour me remonter le moral et des gamins m’ont même proposé de regonfler mes pneus pendant que je rechargeais mes accus (quelques fruits frais comme des oranges, du melon et des bananes étaient disponibles). Pour le retour à la salle, je me lie d’amitié avec quelques belges qui revenaient de la 40 dont un gars barbu de la team Vatican. Avec eux, je peux à nouveau papoter (mon grand défaut… qui est très connu de mon entourage… mais qui me fait oublier mes petits malheurs) et peux revenir tranquillement à la fête locale. Sur place, pas de boisson ou de sandwich fourni, il faudra à nouveau payer si on veut se restaurer. Pour ma part, après quelques mots avec les Latino Road (je les invite gentiment à notre nocturne mais ils seront hélas encore en vacances), je repris directement le chemin du retour à Mons en Pévèle.

mon petit groupe pour le retour à la salle

Dommage, car le fléchage était bien visible et les organisateurs très sympas . Le passage avec une belle montée était sur la 40… tant pis ! Faudra vraiment que je répare correctement mes pneus pour les repasser en tubeless !!!

Jean-Louis

Trace GPS 20 km

Relive Sat

Be the first to comment on "Nocturne VTT à Willaupuis (B)"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*