Nocturne VTT Hermies 2018

A Hermies, contrairement aux autres nocturnes qui ont lieu généralement le vendredi soir, le véloclub local organise sa traditionnelle rando le samedi. Pour ceux qui aiment rouler le dimanche, ça fait un peu beaucoup, surtout quand on rentre assez tard dans la nuit. Quoiqu’il en soit, Guillaume, Christophe et Jean-Louis sont allés ensemble chez nos amis artésiens pour représenter le VC Faumont.

Christophe et Guillaume sont fin prêts

Accueil à la salle des fêtes locale devant la grand place du village. Après avoir installé les banderoles pour notre prochaine nocturne, on s’inscrit. Ceux qui le désirent peuvent payer un petit bonus pour obtenir le gobelet souvenir. La foule commence à s’impatienter, notamment les très nombreux marcheurs qui ont profité d’une soirée quasi estivale pour profiter d’une belle balade autour de chez eux.

il y a foule sur la place d’Hermies ce samedi soir !

21h15, ça y est, l’heure du départ groupé est annoncée et après un beau discours du Président concernant la mort accidentelle d’un cycliste (lors de la randonnée de Quéant), tout le monde s’élance. Quelques signaleurs nous indiquent le chemin à suivre.

Cricri et Guigui sur la ligne de départ

près de 200 VTT vont s’élancer

Laurent (un ami) et moi décidons d’accélérer dès le début il faut en effet se dépêcher de dépasser les plus lents afin d’être parmi les premiers à entrer dans la première partie technique et ainsi d’éviter les bouchons de début de rando avant que le peloton s’étire. En effet, assez rapidement, on atteint les premiers chemins agricoles et leurs ornières (accompagnées parfois de belles flaques). On est bien content quand on peut doubler et qu’on peut rouler à son rythme sans être obligé de mettre pieds à terre. Certes, ce n’est pas une course, mais c’est quand même plus agréable de rouler tranquillement.

pour l’instant, tout va bien, le rythme est correct

Dès le début, de légères mais longues montées mettent nos mollets à contribution. Heureusement, elles sont espacées par de longues descentes souvent bien ludiques et dévalées à vive allure, ce qui est assez euphorisant, d’autant que les températures comme la soirée sont très estivales. Partis avec des manches courtes et un cuissard court, nous n’aurons jamais froid de toute la rando. Nous aurons même droit à plusieurs bouffées d’air chaud venant des champs alentours, ce qui nous fera bien plaisir à plusieurs reprises.

quelques passages à l’orée d’un bois

Les chemins agricoles s’enchainent, mais avec la nuit venant, on s’aperçoit de moins en moins du dénivelé parfois défavorable et les faux plats sont avalés rapidement. Au bout de 20 km (un peu loin), on arrive enfin au premier ravito. Le principal y est : bananes, fruits secs (raisins et abricots), chocolat, pain d’épices et eau à la menthe.

Cricri et son phare halogène sur son cintre !

Après avoir repris quelques forces et mis en route la grosse lampe du cintre (pour l’instant seule la frontale du casque me servait d’éclairage). Quelques parties bitumées (heureusement très courtes) nous font accéder aux nouveaux chemins. On a droit à un petit bois traversé rapidement car une belle descente nous est gratifiée, ce qui faisait monter l’adrénaline. Il fallait d’ailleurs une bonne lampe pour ne pas se faire de belles frayeurs.

flèche simple (sans film réfléchissant) mais efficace

Partis avec Lolo sur la 44, on rejoint plus loin ceux partis sur la 31 et notamment Cricri et Guillaume… que l’on doublera pour enfin trouver le second ravito au km 40 (un peu proche de l’arrivée) mais c’est le lieu qui veut ça : sous un pont avec ambiance discothèque qui fera très plaisir (même si les marcheurs avaient dévalisé les stands et notamment la menthe !).

des jeunes bien sympas qui mettront bien l’ambiance !

 

Après encore une belle descente, on rejoint quelques marcheurs retardataires et on prendra le bonus qui ajoutera 5km aux 44 prévus. Jusque la fin, on aura droit à quelques côtes bien “casse-pattes”, mais le bonheur était au rendez-vous. Après avoir cherché un peu dans les rues labyrinthiques d’Hermies, on retrouve enfin la salle et les quelques copains croisés auparavant. Y’a la queue pour avoir sa boisson et son pain (le barbecue se trouvant à l’extérieur). Je ne sais pas si c’était une pénurie de saucisses-merguez ou autres, mais l’attente fut très longue pour obtenir enfin le sandwich tant espéré ! A passé 0h30, le fond de l’air commençait à rafraichir et il était temps de mettre sa veste longue pour ne pas avoir la crève le lendemain !

y’avait foule au retour salle !

Excellente participation cette année (contrairement à l’édition précédente qui avait du souffrir de quelques averses de pluie juste avant) : 527 au total (322 marcheurs, 182 VTT (assez peu à cause du samedi je pense) et 23 trailers).

Bravo à nos amis du CCH pour cette belle soirée.

Jean-Louis

Trace GPS 49 km

Be the first to comment on "Nocturne VTT Hermies 2018"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.