La Germinal d’Ecaillon 2018

Près de 14 VTT étaient présents ce matin à Ecaillon pour la Germinal. L’accueil se fait à la salle des fêtes qui se trouve sur la place du village. L’inscription se fait rapidement malgré le fait qu’on doit remplir un bulletin personnel, sans fiche club hélas. Arrivés tôt à 8h00, on a bien fait car les parcours plus ou moins chaotiques vont nous donner du fil à retordre et on arrivera finalement vers midi à la salle !

Guillaume et 2 Christophe au départ

En effet, les tracés choisis seront bien techniques et les nombreuses flèches à terre (des actes de vandalisme que l’on retrouvera hélas tout le long de la randonnée) ne nous faciliteront pas la tâche. Les traceurs devront d’ailleurs à plusieurs reprises remettre des balises, mais certains endroits stratégiques subiront des attaques jusqu’au dernier moment !

 

 

Sur les plans vus à la salle (un peu petits et pas détaillés), on verra que les organisateurs ont opté pour un système de boucles avec un code couleur spécifique à chacune des options choisies (une peu comme au “Labière Tour” à Bailleul). Comme nous n’avions pas été avertis à l’avance, c’est assez rapidement qu’on essaya de s’imprégner du fameux système. Ils auraient du faire des rappels sur les intersections avec les kilométrages proposés et les lieux, car sur place, avec le souci de balisage, ce n’était pas évident de s’y retrouver (surtout au début). D’autant qu’il y avait un passage commun pour chacune des traces. Il aurait été sympa par exemple de remettre le tableau récapitulatif au dos de la plaque de cadre pour que chacun ait un pense-bête à vue, et de rappeler sur les chemins les diverses options possibles.

ouf, la flèche à la bombe est restée bien visible !

Quant aux tracés, ils étaient tous excellents (nous les avons tous faits sauf celui vers le terril de Sin le Noble). Les organisateurs ont beaucoup bossé pour nous proposer ces 3 boucles originales… mais leur immense travail a été gâché par quelques sinistres individus venus mettre à terre pas mal de flèches. Du coup, beaucoup ce matin ont cherché leur chemin. Vraiment dommage car les parcours proposés étaient techniques, variés et très agréables, le double ravito au centre historique minier de Lewarde était très bien achalandé avec diverses denrées en quantité suffisante, et même un genièvre proposé par un mineur…. !!!! (et dire que je pensais que l’alcool fort était interdit aux mineurs…. :). Nous retrouvons donc un véritable festin avec des sucreries, du salé, des fruits frais…. le top.

un ravito bien varié et copieux

Pour démarrer, nous avons eu droit à un terril excellemment exploité avec des passages marécageux qui ont mouillé pas mal de chaussures en passant et des singles avec des grimpettes et des descentes bien raides pas piqués des hannetons ! J’ai particulièrement apprécié l’énorme travail de débroussaillage du coin, rendant très clairs les singles situés au milieu d’une végétation parfois dense.

il fallait mieux descendre à pieds… même si certains ont réussi à dévaler en VTT !

Après ce passage très ludique, on arrive donc au ravitaillement principal de Lewarde… que l’on retrouvera après la première boucle vers le terril de Lallaing. Pour arriver à ce dernier, nous nous sommes perdus, et avons cherché quelques temps. Après avoir découvert une rubalise, nous retrouvons le bon chemin commun. Ouffff !!!! A l’entrée du terril, on va tout droit au lieu de faire le tour et notre quatuor ratera donc les 3 km de singles à l’intérieur de la zone. Zut, tant pis, on va directement vers la sortie et on retourne à Lewarde.

Gilles se régale bien

On reprend donc des forces pour attaquer désormais le terril de Rieulay. On ne se fait plus prendre, car on a enfin compris le truc et c’est sans encombre qu’on arrive d’abord au terril de Pecquencourt, puis celui de Rieulay qui seront très bien exploités. Même si on a cherché quelque peu les flèches au début, on s’est tous éclatés pas les très nombreuses grimpettes et descentes des lieux. C’était le meilleur spot de la matinée.

Oliv et JL à Rieulay

Au bout de 63 km d’effort intensif, nous retrouvons enfin la salle où nous attendent les traditionnels boissons et sandwiches offerts (on prendra le hot-dog). Ensuite, un peu de lavage sera aussi le bienvenu suite aux quelques passages marécageux… Cela tombe bien, pas loin de la salle, le bike-wash avait plusieurs jets d’eau pour ne pas avoir une queue interminable.

David content de sa matinée

Merci aux organisateurs pour leur travail exceptionnel : pas évident de baliser autant de km (surtout quand on doit repasser plusieurs fois pour remettre ce qu’on a tranquillement installé), de nombreux singles ont été bien débroussaillés et le ravito était au top (avec animation musicale en prime). Le fléchage avec le système des boucles sera à revoir pour être clair dès le départ si le club réitère cette option l’année prochaine. Il faudra aussi faire des rappels aux intersections et en parler davantage en amont sur internet pour se faire à l’avance une idée des parcours prévus. Une carte bien détaillée avec les spots, les distances et autres renseignements serait aussi la bienvenue.

de beaux coins bien sympas

Mis à part cela, nous avons tous adoré les parcours et les quelques passages inédits que l’on ne fait qu’ici. Rien que pour ça, nous reviendrons sûrement l’année prochaine !

A dimanche prochain à Bruay sur Escaut.

Jean-Louis

 

 

2 Comments on "La Germinal d’Ecaillon 2018"

  1. Bonjour Jean-Louis,

    Merci pour le compte rendu. Désolé pour les désagréments du fléchage. Nous réfléchissons déjà a un balisage différent pour l’année prochaine.

    Nous prenons note de tes pistes d’amélioration.

    A bientôt !!

    Jeremy

    • Véloclub Faumont | 22 mai 2018 at 18 h 58 min | Répondre

      Faudra aussi prévoir une personne supplémentaire pendant la rando pour voir si tout va bien (en plus des éclaireurs aux aurores) et avec du matos pour pouvoir réparer les dégradations. C’est certain que ça demande du personnel… c’est souvent là où le bats blesse ! Comme je l’ai dit, mis à part ça, toutes les personnes rencontrées ont adoré les parcours proposés, le ravito et l’accueil. Rien à redire à ce niveau là. Mais si vous faites des changements un peu compliqués ou différents des randos habituelles, prévoir de la com en amont pour bien expliquer aux copains. Encore bravo pour tous vos efforts !!!

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.