Pozièroise 2018

Pendant qu’une bonne partie du VCF profitait d’un repos bien mérité après la réussite que fut notre dernière Nocturne VTT de vendredi et que certains cyclos roulaient ici et là, JL a (enfin) réussi à tenir sa promesse en allant à Pozières voir les potes de Compé Passion (impossible avant car nous avions une randonnée le dimanche ainsi qu’une braderie le samedi).

Situé à la frontière entre le Pas de Calais et la Somme (après Bapaume), il fallait faire plus d’une heure de route pour aller voir les célèbres coquelicots et la ligne de front de la Grande Guerre. Mais bon, il parait que c’est bien organisé et ce sera l’occasion de revoir quelques copains…

bravo à Ch’Dom et à toute son équipe qui a bien assuré ce dimanche !

Pozières est un tout petit bled d’à peine 300 âmes, encore bien plus petit que Faumont mais l’espace d’une matinée, le petit bourg perdu dans la campagne s’est transformé en une petite bourgade de presque 1500 habitants !!!! Mais tout était prévu pour bien accueillir la foule régionale : plusieurs parkings étaient à notre disposition dont un immense dans une prairie juste à côté de la salle. Une cour servait aux inscriptions et comme pour notre nocturne, 2 parties distinctes (sur place/pré-inscrits) permettaient rapidement de récupérer notre belle plaque de cadre et notre ticket de retour). A la sortie, on pouvait bien entendu prendre son petit café (sans lait hélas) et quelques mignardises. De l’autre côté de la route, des départs groupés étaient organisés (même si on pouvait partir à n’importe quelle heure).

départ avec les Bécanes Sauvages de Bantouzelles

Après avoir fait la bise au maître des lieu Ch’Dom et aux copains présents, je m’élance en compagnie des Bécanes Sauvages. Au bout de quelques km, je ferai la randonnée plus ou moins seul en croisant ici et là d’autres participants. Dès le départ, on est dans l’ambiance : ce sera essentiellement du chemin agricole plus ou moins vallonné. Y’aura hélas aussi un peu (trop) de bitume entre les différentes parties (mais ce n’est pas la faute au club). Nous aurons droit à un excellent bois quelque peu technique et très ludique.

Avant cela, les organisateurs nous aient dégoté un nouveau single, bien signalé “HARD” juste avant… mais qui s’avéra être très très hard !!! En effet, un dévers assez raide nous obligé à mettre souvent pieds à terre… impossible de pouvoir rouler sans risquer de se retrouver dans un arbre ou dans le contre-bas ! Et c’est là bien entendu que le photographe du club était présent….

comme par hasard, le seul moment où j’étais à pieds !  : )

le bois juste après sera heureusement bien plus praticable et fort ludique

Après s’être amusés dans les petits singles à bosses du fameux bois, on retrouve à mi-parcours le ravitaillement. Ce dernier est magnifiquement bien achalandé avec du sucré (fruits, pâtes de fruits et même un (délicieux) pudding), mais aussi du salé (saucisson sec, fromage, chips…). Tout ceci en quantité… on n’a donc pas eu faim (ni soif) en sortant de là.

arrivée dans un vaste pré où nous ne serons pas serrés pour se restaurer

Ensuite, nous retrouvons une belle et longue montée qui nous entrainera vers de nouveaux chemins, où nous croiserons cette fois (et à plusieurs reprises) les nombreux marcheurs venus également ce matin. Fort heureusement, ils seront bien sages et resteront bien souvent sur le côté droit pour que l’on puisse aisément les dépasser.

l’une des belles descentes que tout le monde a bien apprécié

Après quelques raidars et autres coins plus boisés, on arrivera dans un minuscule souterrain où il faudra bien baisser la tête pour pouvoir y pénétrer sans accrocher !!!

ouf, ça passe tout juste !!!

Un peu plus loin, on arrive à un carrefour qui nous signale la traversée (ou non) de la rivière locale. Je décide de tenter le coup… mais des plaisantins avaient inversé les chevrons directionnels et je me suis retrouvé sur le passage au sec. Je crois que j’ai finalement bien fait, car la météo étant plus ou moins automnale ce matin, y’aurait eu de quoi à attraper une bonne crève en ayant les pieds mouillés toute la fin de matinée ! Tant pis, on y repassera aux beaux jours !!

encore une petite côte avant de rejoindre Pozières…

Au bout de 43km (sur les 40 initialement prévus), on arrive donc au village (même si le fléchage “retour” laissait parfois à désirer… heureusement que c’est petit et qu’on a facilement retrouvé son chemin). Sur place, le stand sandwich/boisson + tombola nous attendait.

il y avait foule au retour… mais aucune attente pour sa collation !

Grand luxe, on a même droit à du Picon ! Voulant innover, je décide de l’ajouter au verre de coca proposé et me suis bien régalé ! Pour ajouter à la fête, un orchestre rock joue juste à côté. Hélas, pas de réussite pour la tombola, mais chacun repartira avec un coquelicot (artificiel) pour fêter les 25 ans de l’édition de la Pozièroise, qui seront très bien réussis !!!

Bref, une organisation quasi sans défaut et bien rôdé. Un fléchage nombreux et bien visible. Un ravito au top…. On se croirait un peu comme au Chicon Bike Tour ! Vraiment un grand bravo aux 70 bénévoles de Compé Passion pour avoir organisé un tel événement !!! 850 VTT et 350 marcheurs : un excellent chiffre malgré une météo assez fraiche pour la saison !

Jean-Louis

Trace GPS 43 km

Be the first to comment on "Pozièroise 2018"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.