Thélusienne 2018

On est vraiment dingues les vététistes, y’a qu’eux pour sortir malgré une météo pourrie et la gadoue qui en découle. Bon, y’en a quand même qui sont restés au sec sous la couette, mis à part Guillaume, Christophe et Jean-Louis qui ont voulu tester la première édition de la Thélésienne.


Guillaume et Christophe

Une précédente rando était organisée l’année passée mais plus vers l’hiver (la neige étant passée par là, le club a voulu décaler…. mais ils ont cette fois récupérer la flotte !!! Pas de chance avec la météo estivale de ces mois derniers !!!!). Après l’inscription et la bise aux copains, un bon café et un mini pain au chocolat sont pris pour bien se préparer à la suite ! L’accueil est excellent. Il manque une carte avec les différents parcours proposés pour être parfait. Avec Eric et Thierry d’Hasnon qui passaient par là, le club des 5 s’est élancé vers les monts de l’Artois.


le petit groupe au départ (sans les grosses averses)

Au début de la matinée, la pluie était plutôt fine et ne gênait aucunement les sportifs endurcis. Le parcours était agréable. Les flèches roses étaient bien visibles. Au bout de 20km, le premier ravito nous tendait les bras. Beaucoup de victuailles très variées et en nombre. Rien à redire ! Comme Guigui, Cricri et Eric étaient plus à la traine et partaient sur la 40, je profitais de récupérer Thierry au ravitaillement pour faire la suite du 63 avec mon binôme attitré.

La suite était du même acabit… sauf qu’on se dirigeait vers l’antenne de Bouvigny où ça grimpait… et avec une pluie de plus en plus soutenue ! Pas grave, ça passe nickel. Faut faire attention aux ornières habituelles et une partie du parcours avaient précédemment empruntée à la rando de Noeux les Mines. Au second ravitaillement (sur le 63) peu de monde était présent… mais l’accueil était toujours au beau fixe. On nous a proposé plein de trucs à bouffer (les cartons étaient encore bien pleins), mais on a préféré continuer car avec les gouttes de plus en plus grosses, le froid arrive vite dans les os pour peu qu’on reste un peu trop longtemps sur place.

Vers Lorette, des flèches “C” en rose aussi venaient troubler le fléchage presque parfait jusque ici (ça doit être celles de Bouvigny pour le dimanche suivant). On a cherché un peu mais on ne s’est pas perdus. Sur le retour, ceux qui avaient fléché la 40 ont oublié que le 63 passaient par là aussi… du coup, on s’est fait une petite peur en ne voyant que des 40 affichés par terre !!!! Ouf, on était dans la bonne direction.

Sur la fin, des bourrasques et des averses plus insistantes ont terminé le tableau en beauté. A la salle vers 12h45, on lave les bécanes grâce à des lances bien efficaces. On en profite pour virer toute la gadoue récupérée sur nous. A l’intérieur, nous sommes quasi les derniers (le club était en train de tout ranger) et on avait plus un poil de sec !!!! A la tombola, Titi a gagné un bidon et moi une paire de pédales plates… que j’ai laissé sur place ! Comme il y avait des restes, on nous a gentiment proposé un second sandwich avec double merguez accompagné d’une bonne pression.

Une belle rando… à (re)découvrir dans de meilleures conditions…

Jean-Louis

Trace GPS 63km

Be the first to comment on "Thélusienne 2018"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.