Rando Nocturne VTT des Lampistes à Escaudain

Pensant être en comité restreint de 3 ou 4, le VC Faumont est venu finalement qu’à 2 : Fil et Jean-Louis. La rentrée, le boulot et la peur de la pluie ont sûrement refroidi l’ardeur de nombre d’entre-nous… Pas grave, arrivés à Escaudain, on rencontre pas mal de monde et comme d’hab nos copains les Renards.

Après une brève inscription (3€… pas cher !), on s’élance sur le 45 km. Dès le début, la pluie s’invite sur la rando. Heureusement, elle est assez fine et pas trop mouillante, d’autant que l’on retrouve des singles dans les sous-bois d’un terril, ce qui nous protège des intempéries. On n’a donc pas eu le temps de s’échauffer que l’on est tout de suite mis dans l’ambiance : les singles du terril de Roeulx puis de Lourches nous accueillent avec bienveillance et on enchaîne de façon continue les côtes, les descentes, les virages, les incursions entre 2 arbres bien rapprochés… Bref, ça n’arrêtait pas !!! On avait même du mal à doubler les VTT qui avaient plus de difficulté que nous… mais bon, ce n’est pas une course, et on a donc pris son mal en patience.

Et quand on réussit à en doubler… nous voilà dans la mauvaise direction, nous obligeant à rebrousser chemin et à refaire la queue !!!!

Le principal, c’est que le tracé était technique comme on les aime et surtout très ludique. A Denain, c’était l’heure du ravito (peu varié mais correct). Ensuite, on réussit à nouveau à se fourvoyer… en ne voyant pas une flèche à droite nous emmenant le long du canal de l’Escaut dont les berges parfois bien abimées nous laissaient un passage fort étroit… ce n’était pas le moment de glisser dans la flotte…

Après une première partie bien technique, on se reposait un peu sur des passages bien roulants accompagnés de 2 longs secteurs pavés vers Haveluy.

Côté négatif, cela manquait de flèches aériennes avec un film réfléchissant (comme chez nous à Faumont) pour être bien visibles de très loin… dommage pour une rando nocturne avec plusieurs années d’expérience… dommage d’autant plus que le parcours était top et parfois gâché par des recherches quasi non stop de flèches…

Finalement, au bout de 45 km, on rejoint enfin la salle où nous attendent une Pelforth brune et un sandwich saucisse bbq (un peu cramée…).

En résumé, un excellent tracé très technique et ludique en première partie (impec quand on est pas encore trop fatigué) et un retour pépère pour revenir tranquillement au point de départ.

Content enfin d’avoir roulé avec quelques Renards et quelques gars de la Team Hasnon

Be the first to comment on "Rando Nocturne VTT des Lampistes à Escaudain"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*