Rumes Nocturne VTT

Ce vendredi soir, Sébastien et Jean-Louis ont décidé de finir la saison des nocturnes VTT à Rumes en Belgique. Pas loin de chez nous, une rando encore inconnue, une météo clémente, cela suffisait pour se dégourdir les guiboles une dernière fois la nuit !

Seb et moi même avant le départ

Arrivés sur place à 19h00, nous sommes étonnés de voir aussi peu de monde. Il faut dire qu’il n’y a pas de départ groupé et que chacun arrive donc à l’heure qu’il souhaite. Aucun français ou autres connaissances (sinon les quelques belges habitués des nocturnes qui avait reconnu le gars au “Chicon” et ses déconvenues pneumatiques à Willaupuis). Après avoir payé les 5€ habituels et récupéré notre ticket pour la surprise du ravito, on s’élance dans les ruelles de Rumes et nous retrouvons rapidement les premiers chemins agricoles (qui nous quitteront pas beaucoup durant cette soirée !).

les ruelles étroites de Rumes

Le fléchage aérien réfléchissant est assez bien visible, même s’il faut parfois les chercher. Quelques flèches jaunes à la bombe sont là aussi, mais pas partout et peu visibles par contre… dommage. Quoi qu’il en soit, nous nous sommes jamais perdus (sauf juste après le ravito). Quelques signaleurs sont là aussi aux carrefours dangereux. Impec !

Sur les chemins, peu de monde donc, mis à part un groupe de belges qui nous doublera rapidement. Sébastien aurait bien aimé les accompagner, mais mon niveau restait insuffisant pour cela, et c’est bien gentiment qu’il restera pas loin de moi et qu’on fera toute la randonnée ensemble. Une belle et grosse pleine lune sera également de la partie, rendant très poétique certains passages !

un trio belge qui nous doublera rapidement

Concernant le parcours, il y eut très peu de bitume (un bon point) mais la grande majorité du terrain était composée de chemins agricoles très “tape-cul”. En effet, le terrain était assez sec dans l’ensemble (avec quelques flaques ici et là), avec pas mal de petits trous et de cailloux. On aurait presque du prévoir un VTT tout suspendu pour avoir moins de mal à passer !

JL et Seb au ravito

A mi-parcours, le ravitaillement pointait à l’horizon. Comme en Belgique, il n’y a ni sandwich ni boisson compris à la fin, ils mettent donc le paquet sur les victuailles au ravito. Et nous avons été gâtés je l’avoue ! Avec la fraicheur automnale, ils avaient prévu de la tartiflette !!!! (la surprise de départ). Je l’avoue, je me suis bien régalé, et comme ce n’était pas la tasse de thé de Sébastien, il me donna son ticket et me régalai une seconde fois ! Pour le reste, des bananes, des oranges, de la boisson énergétique, des gaufres, une belle variété de biscuits… Il y en avait pour tous les goûts !

flèche à droite bien visible

Après ce repas quasi gargantuesque, il fallait repartir. Cela fut dur au début, on avait pris trop de temps à se goinfrer ! Il fallait donc se réchauffer…. et trouver son chemin, car on avait raté le passage à gauche d’une barrière juste au départ (pourtant bien signalé) ! On fait demi-tour et on retrouve un mini single avec une belle descente bien casse-gueule. Un peu plus loin, on découvre un autre passage bien  sauvage et lui aussi très plaisant. Bien dommage que ce genre de spot soit aussi peu nombreux au cours de la rando. Le point d’orgue restant un labyrinthe à la rubalise dans un petit bois privé (un peu à la manière de la nocturne de Rongy). Même si c’était bien étroit et parfois cassant, le passage ludique était ma foi sympathique.

seuls dans la nuit noire…

On retrouve ensuite nos éternels chemins agricoles… mais cette fois-ci, il y aura un peu de D+ en allant vers une antenne relais aux pieds de Tournai (où ses lumières au loin seront un peu magiques).

De retour à Rumes, on profite du passage au bike-wash pour nettoyer les vélos qui avaient ici et là rencontré quelques flaques d’eau et la boue qui allait avec. A la fin, les 35km prévus étaient bien présents sur nos compteurs. Très bien. Par contre, dommage que le tracé était un peu répétitif et ennuyeux parfois, car la rando était très bien organisée et aurait méritée une plus grosse affluence.

JL

Trace GPS 35 km

Be the first to comment on "Rumes Nocturne VTT"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*