VTT dans les Vosges (partie 1/3)

Cet été, Jean-Louis a décidé de passer 15 jours dans les Vosges. Il en a profité pour prendre sa tente et son VTT pour tester les divers circuits proposés ça et là. Il vous raconte ici les différentes étapes qu’il a fait durant son périple, ses coups de cœur, ses coups de gueule et le reste….

Etape 1 : Raon l’Etape. Arrivé dans le Nord des Vosges, ma première étape fut donc près de Raon l’Etape où je me suis retrouvé dans le camping Vosgina de Moyenmoutier (juste au sud de la ville). Concernant le camping, je privilégie toujours les 2 étoiles très “nature” et le plus petit possible pour être au calme et avoir l’esprit tranquille. Dans ce premier cas, le Vosgina remplit les conditions (sauf pour la route nationale assez éloignée mais très légèrement bruyante pour ceux comme moi qui ont l’ouïe très fine… Pour le reste, les sanitaires étaient nickels et l’accueil très correct. PS : c’est là que j’ai pu regarder la finale victorieuse de la coupe du monde de football…

Concernant maintenant les circuits VTT, je me suis rabattu sur 2 rouges et un bleu. Tout d’abord, j’ai voulu m’aventurer dans les alentours du camping en traversant la route nationale, la voie-ferrée puis la rivière pour essayer de découvrir le circuit rouge 3 de Raon. Un peu difficile à trouver mais j’y suis arrivé avec la précieuse carte de mon GPS… Le tour est sympa, parfois un peu difficile à s’y retrouver avec le balisage à un endroit, dommage car je me suis un peu perdu et le terrain humide n’était pas propice à s’éclater vraiment…. Aie, ça commençait mal… mais le meilleur allait venir l’après-midi…

Carte VTT des circuits autour de Raon l’Etape

En effet, malgré ma légère déception, je décidais d’aller faire le circuit rouge le plus proche de la région, c’est à dire le tour du lac de Pierre-Percée. Grand bien m’en a pris, puisque dès ma deuxième excursion, je fis (sans le savoir sur le moment) le meilleur des circuits VTT de mon escapade vosgienne !!! Eh oui, tout ce que j’adore dans le VTT y était : un beau décor, de nombreuses grimpettes et descentes agrémentées de nombreux singles ludiques et variés. C’était donc le pied. Mis à part 2 belles descentes avec beaucoup de pierrailles qu’il fallait absolument descendre à pieds ou une perte de balise à la toute fin du circuit, tout était parfait. J’en ai discuté plus tard sur Facebook et les connaisseurs vantaient également ce spot qu’ils faisaient parfois sur les chemins pédestres (encore meilleurs mais interdits normalement aux VTT…).

Un des plus beaux singles de mon escapade

Quel pied de rouler à la fraiche sous les arbres vosgiens

 

Petite halte près du lac

 

 

Etape 2 : Anould au sud de St Dié des Vosges. Ayant vu le meilleur de la région (du moins je pense), je décidais de changer de crèmerie et je me dirigea vers Saint-Dié, et plus précisément à Anould où se trouvait le camping le plus proche. Dans le même style que le précédent, les Acacias bénéficiait en plus d’une petite piscine bien sympa pour se remettre de ses quelques balades estivales. L’accueil était correct, le wifi aussi et les sanitaires au top aussi (avec notamment des douches excellentes).

Pour les traces régionales, j’ai commencé par découvrir la voie verte cyclable qui passe juste à côté du camping pour me renseigner à l’office de tourisme voisin se trouvant à Fraize. L’accueil est tout à fait charmant et je repars avec une carte des différents circuits du coin. Affectionnant les parcours rouges (difficiles), je me dirigerai vers la ville de Planfaing (où la célèbre confiserie des Hautes-Vosges se tient… mais comme je ne suis pas très bonbons, je ne m’y arrêterai pas… dommage pour les gourmands qui me lisent).

Petit ruisseau passant le long de Plainfaing

Aie, aie… dès le début, pas moyen de repérer les balises. En effet, le circuit choisi ne fait pas partie des circuits labellisés FFC et ça se sent dès le départ. Je demande donc aux quelques habitants croisés sur mon chemin en leur montrant la carte que l’on m’avait donnée. Avec les quelques balises de marche entrevues ici et là, j’arrive tant bien que mal à me faire mon propre circuit… mais mis à part la vue sur la vallée, cela ne m’emballe guère…. Ensuite, la longue montée suivie d’une longue descente est plutôt ennuyeuse. Dommage, je verrai mieux plus tard…

Malgré de larges chemins parfois ennuyeux à VTT, la forêt vosgienne sera toujours aussi belle pour pratiquer le vélo

En effet, en poussant un peu plus loin, je me dirige un peu plus loin vers mon autre passion : les cascades. Avant d’y accéder, j’adore les petits chemins sinueux et parfois sauvages que l’on doit emprunter. Ceux qui vont m’emmener à celle du Rudlin ne dérogera pas à la règle. Après quelques bonnes minutes de marche sportives, j’arrive à un petit bijou. L’endroit est quasi désertique (un seul jeune couple avec enfants s’y trouvant me tirera le portrait pour immortaliser le moment).

Ouf, mon photographe (non officiel) arrivera à bien me cadrer ! 🙂

La suite sera du même acabit. Étant un peu déçu de Plainfaing et des environs, je partis par hasard vers Corcieux où je découvris un beau circuit. Arrivé à l’Office de Tourisme, la jeune fille qui m’accueillit me proposa de suivre la trace (pédestre) du “champ de Roches”. Elle me donna le topo-guide (qui me fut très utile peu de temps après….) et me voilà parti. J’ai un peu cherché au début dans la ville, mais après l’avoir quittée, ce fut assez aisé. Le départ se fit dans la vallée et ressemblait un peu aux randonnées faites dans les collines de l’Artois. Pas de forêts vosgiennes à l’horizon, mais ce fut très agréable avec ses longues côtes et descentes entre-coupées de passages bucoliques bien sympathiques.

 

 

Ensuite, on est quand même dans les Vosges et la forêt arrive. Et au beau milieu de celle-ci se dresse une curiosité géologique : le fameux “Champ de Roches” ! Le site porte bien son nom car en plein milieu des arbres se dressent plusieurs milliers de gros rochers venus de nulle-part. Non, nous ne sommes ni au bagne pour casser des cailloux, ni sur les pavés XXXXLLLLL du “Paris-Roubaix”, mais bel et bien devant quelque-chose d’original.

Ca sera dur dur pour rouler sur ces pavés !!!

De retour au camping, dès le lendemain, ce fut le moment de s’approcher de la vraie montagne vosgienne, direction Gérardmer….

Si vous voulez avoir les PDF des cartes des régions proposées ici, voilà les liens vers :

carte vtt-générale des Vosges
Raon l’Etape
Fraize-Plainfaing-Corcieux

Suite des aventures de JL dans les Vosges ici….

 

Rating: 5

1 Comment on "VTT dans les Vosges (partie 1/3)"

  1. Bonsoir Jean-Louis, Belles vacances. Franchement, dans le champ de rochers, tu n’as pas fait preuve de bonne volonté; tu aurais au moins pu tenter ta chance ! Bonne soirée.

    Rating: 5

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.