Grenay + Flèche Rumoise

Au lendemain de notre Assemblée Générale, le VC Faumont avait déjà commencé sa trêve hivernale… En effet, peu de monde sur les chemins automnaux de la région. Nico était parti faire un trail à Ennevelin, certains ont roulé en local, Fred et Olivier étaient quant à eux partis en Belgique à Rumes (hélas sans ramener de photos souvenirs), enfin Jean-Louis était à Grenay pour la seconde édition de la Randonnée de la Ste Catherine. Voici son traditionnel reportage dominical :

JL à droite au départ avec les Renards

Ce fut l’occasion pour ce dernier de retrouver les terrils de la région et les Monts de l’Artois voisins. A la salle, je retrouve nos amis les Renards des Sables. Comme 2 de mes coéquipiers ont déclaré forfait à la dernière minute, je décide de m’insérer dans le groupe pour le départ.

 

JM Delannoy, le Pdt des Renards ouvre la voie

Dans le premier petit terril, on réussit à louper un petit single boisé bien caché, mais pour la suite, on ne se perdra plus. Après ce petit interlude ludique, on attaque le mythique terril de Loos-en-Gohelle (le plus haut d’Europe) avec une belle grimpette dont certains passages se feront à pieds !

au sommet de Loos, la brume nous gâchera la sublime vue aux alentours

une descente un peu technique mais dévalée à vive allure avec plaisir

Après une descente parfois périlleuse (le single était parfois fort étroit et le dévers impressionnant…), on retourne dans la plaine pour rejoindre des chemins agricoles parfois boueux qui vont nous amener jusqu’au premier ravito. Celui-ci sera très correct avec toutes les denrées habituelles.

1er ravito (avec éclat de boue devant mon objectif…)

Ensuite, ce fut la bifurcation entre le 35 et le 45. Bien évidemment, j’opte pour la seconde solution qui m’emmènera vers les collines autour de ND de Lorette. Aux abords de la Souchez, on suit le petit cours d’eau (toujours autant sympathique et étrangement à sec malgré toute la pluie tombée récemment !)

la longue et éprouvante montée après Albain St Nazaire…

Au pied de la colline, il nous faudra gravir la longue montée nous conduisant vers ND de Lorette. On ne prendra pas la première (moins longue mais plus pentue), mais la seconde. Les arbres qui gênaient le passage à ma dernière venue étaient fort heureusement tronçonnés, mais cela n’empêcha pas de bien galérer vers la fin. En effet, la montée n’en finissait plus, et les passages bien gadoueux s’enchainaient… On l’a vraiment eu dur… et c’était sans compter quelques gros cailloux bien traitres et de la descente digne d’Hollyday on Ice !!! Beaucoup ont chuté à cet endroit bien casse-gueule…. mais ouf, je n’en ferai pas partie ce matin !!! 🙂

la montée vers le terril de Grenay

Après cela, on retrouvera les plaines du départ pour un retour mérité vers Grenay. C’était sans compter un petit ravito à quelques km de l’arrivée. Bon, on s’arrête quand même pour retrouver quelques forces afin d’attaquer le dernier morceau de choix : les terrils de Grenay et Mazingarbe.

de retour sur Grenay…

Comme sur la photo plus haut, on retrouve quelques passages bien boueux agrémentés de racines bien glissantes. Sur place, 2 photographes nous prennent le portrait, merci à eux. La boucle bonus de Mazingarbe sera schintée… la connaissant, je savais à quoi m’attendre et je ne voulais pas souffrir dans la belle grimpette et retrouver l’étroit single auprès d’un dévers particulièrement stressant à cause du vide qui nous attire inexorablement….

c’est bientôt la fin…

Arrivé à la salle, 4 jets d’eau nous attendent pour laver nos montures qui en avaient bien besoin !!! Le hot-dog était aussi le bienvenu avec une baguette de très bonne qualité, sans compter une soupe aux petits oignons qui remontera le moral !

retour à la salle… toujours avec les Renards

Merci au club de Grenay pour cet excellent moment (évitez toutefois de taguer les arbres et autres rochers… ça fait tâche) avec un beau tracé technique à souhait et un bon fléchage bien visible.

Jean-Louis

 

Vidéo de Pascal Fruleux :

Be the first to comment on "Grenay + Flèche Rumoise"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.