Nocturne VTT à Bléharies (B)

C’est pas tout ça, mais notre nocturne VTT est passée. On a donc le temps de retourner voir nos voisins. Ce vendredi, direction la frontière belge pour la Despatures, la nocturne de Bléharies. On avait bien aimé le tracé de Rongy (le village voisin) et c’est avec ce bel espoir que 5 d’entre-nous (Greg, Guillaume, Sébastien, Valentin et Jean-Louis) étaient partis traverser la frontière. L’orage a menacé toute l’après-midi, et mis à part sur Lille, le soleil et un peu de ciel bleu étaient présents. Tout commençait donc bien… mais au fur et à mesure que l’on s’approchait du lieu de rendez-vous, plus les nuages noirs (et un bel arc en ciel) s’amoncelaient ! Sur place, quelques gouttes apparaissaient sur le pare-brise mais pas en nombre suffisant pour nous faire peur (pas de chance pour Guillaume et Grégory, qui partis à 20h00 ont du subir les dernières pluies). Hélas, dans l’après-midi, les averses orageuses avaient fait leurs effets sur les chemins agricoles et surtout dans le premier bois, les rendant très glissants, très boueux et faisant apparaitre de nombreuses et grosses flaques d’eau (y’avait longtemps qu’on n’avait pas vu ça !!!).

Aux inscriptions, nous croisons quelques personnes ayant participé à notre nocturne de la semaine dernière, et tous étaient ravis de cette expérience. Cela fait plaisir à entendre.

malgré la crevaison, on est tous contents !

Pendant que Greg et Guillaume étaient partis à 20h00. Valentin, Seb et Jean-Louis s’étaient donnés rendez-vous à 20h30, mais à cause d’une crevaison et quelques raisons diverses, on est partis tard à 21h00 ! Dommage également que Valentin ait crevé une seconde fois à Maulde, du coup, on a beaucoup ralenti…

Comme à Rongy, il y avait le bbq en plein milieu de la rando dans le seul ravito de la soirée. Au programme : petit pilon de poulet + demi-saucisse avec des chips en accompagnement… miam. Hélas pas de bière mais une menthe à l’eau. On s’est quand même bien régalés .

arrivée au ravito en plein milieu des champs

Au début, le fléchage était bien visible, un peu moins sur le retour, mais ça allait en gros même si il fallait souvent les chercher dans les hauteurs et sur les côtés. On a préféré le parcours de Rongy (village voisin). A la salle, heureusement qu’il y avait un bike-wash, car aussi bien les machines que les randonneurs en avaient grandement besoin. Ca faisait très longtemps qu’on n’avait pas été aussi dégueu !

une bonne Jupi entre potes pour se remettre de ses émotions !

Il y avait même une douche de dispo, mais je n’avais pas d’affaires de rechange… PS : étrange car tous les passages en France se sont effectués sur un terrain sec bien agréable !

JL

Trace GPS de la 35km

 

 

Be the first to comment on "Nocturne VTT à Bléharies (B)"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*