St Saulve : la rando des 3 Vallées VTT 2017

Il ne fallait pas oublier ses gants d’hiver, sa cagoule et une bonne tenue bien chaude, car ce matin, ce fut la première matinée bien fraiche (1°C à 8h00) depuis bien longtemps. Aussi, pendant que 5 vététistes bien couverts étaient partis à Lys-les-Lannoy pour la “Pat Lys”, 3 autres (Guillaume, Christophe sur la 35, et Jean-Louis sur la 50) sont retournés à Saint-Saulve pour revoir le magnifique “Caillou qui bique”.

Malgré le froid, le soleil et un beau ciel bleu étaient présents. Cela suffit pour réchauffer nos cœurs. Arrivés à la salle, pas de fiches clubs pour les inscriptions ! Il suffisait de payer 5€ pour recevoir un gobelet souvenir à l’effigie du club et un bracelet pour attester de notre paiement pour le ravito et surtout à la fin pour la collation. Je pensais que le gobelet allait servir pour recevoir notre boisson au ravitaillement mais il n’en fut rien… dommage de perdre l’occasion pour éviter de gaspiller des gobelets en plastique… tant pis !

et c’est parti avec Christophe et Guillaume (du moins au début)

Après le café habituel (avec du lait, merci aux organisateurs), à 8h30 il était grand temps de partir, car la matinée promettait d’être pas si facile que ça… En effet, après un passage dans les chemins agricoles du coin, on arrive ma foi assez rapidement dans des faux-plats qui vont vite se transformer en longues grimpettes.

le soleil rasant sera souvent bien éblouissant… mais quel beau paysage aussi !

Les montées sont bien là, mais aussi une gadoue quasi omniprésente avec des passages parfois bien délicats… Certains ne se risqueront pas à passer dans les flaques (c’est pourtant là où on risque de moins glisser) et choisiront les à-côtés… bien casse-gueule !

passage bien délicat !

Après une quinzaine de km, on arrive au premier ravitaillement dans le centre de Sebourg. Le stand est bien garni avec du gâteau de Noël, du jus de fruit, du coca, des pâtes de fruit, des oranges, du chocolat (en morceau et chaud)… et même de la Jeanlain ! (qui vient du village voisin). Bref, y’en a pour tous les goûts !

double ravito (que l’on retrouvera au retour du “Caillou”)

Après cette petite pause, les choses sérieuses allaient (enfin) commencer. En effet, on se dirigeait vers la forêt du “Caillou qui bique”. Les petites grimpettes se sont donc enchaînées, heureusement que les descentes venaient juste après. En bonus, les couleurs automnales (sans la brume de l’année dernière) rendaient le parcours magnifique. Les organisateurs ont eu aussi la bonne idée de faire des traces alternatives “SOFT” et “HARD”. Bien évidemment, je n’allais pas me laisser faire peur et j’ai choisi à chaque fois la seconde solution… et effectivement, les passages étaient fort sympathiques !!! Du moins pour ceux qui aiment un tant soit peu le technique…

on a même eu à droit à quelques belles bosses ludiques balisées par un chemin de rubalise

Après avoir traversé la frontière belge, on se retrouve vers Gussignies… on pense qu’on en a fini, mais non, on retourne vers la forêt du Caillou avec là encore quelques belles descentes bien raides, mais surtout bien glissantes !!! Les pluies de la semaine avaient en effet rendu le terrain bien gras. Les glissades furent donc nombreuses, mais fort heureusement sans conséquences, avec la boue bien moelleuse et le tapis des nombreuses feuilles mortes, ouf !!!

encore l’un des passages bien gras de ce matin !

Le retour vers le ravito fut un peu plus tranquille…. jusqu’au dernier spot… qui fut en effet bien hard !!! La gadoue était cette fois plus collante que d’habitude, et les feuilles collées allaient carrément faire un amas bloquant presque la roue avant… ouahh, après ma belle glissade dans les ronces dans une descente bien glissante, c’était le bouquet !

grosse montée, impossible à gravir sans élan !

Dommage que le panneau “hard/soft” n’était pas plus en amont, car on fut averti à la dernière minute, et je n’ai pas pu m’élancer dans l’ultime grosse montée. Pour le reste, autant le fléchage (très visible et suffisamment présent) que les bifurcations étaient immanquables !

un dernier single au milieu d’un beau paysage vallonné

C’est bientôt le second ravito. Les mêmes victuailles (en quantité et qualité) sont présents. Je me laisse tenter par un chocolat chaud qui me fera le plus grand bien.

Ensuite, retour au calme, mais il y aura quand même encore de longues descentes avec lesquelles on pourra faire de belles pointes de vitesse (suivies de belles montées), et même des pavés en bonus. On ne s’ennuie pas à la rando de St Saulve, c’est dit !

certains n’en peuvent plus sur la fin…

Arrivés aux alentours à quelques km de la salle, une flèche est malheureusement enlevée, heureusement que l’on connait le coin et on n’oublie pas de tourner à gauche pour retrouver le bike-wash. Y’avait du monde, mais les 6 jets étaient assez puissants pour rendre le lavage assez rapide. Au bout d’un bon quart d’heure, j’ai pu enlever la grande partie de la boue collée dans tous les recoins du vélo ! Il fallait bien ce décrassage pour pouvoir le rentrer plus ou moins proprement dans le coffre de la voiture !

A la sortie de la salle, nous attendait ma tante… du moins sa soupe, qui fit un grand bien à nos mains gelées mais aussi à nos estomacs qui commençaient à crier famine ! Il fallait ensuite un bon sandwich et une boisson pour nous remettre de nos émotions ! Il fallait en effet avoir de bonnes jambes ce matin pour oser affronter un terrain vallonné bien glissant et souvent technique.

merci aux nombreux bénévoles pour avoir sécurisé le parcours

Merci aux organisateurs pour ce magnifique tracé, bien exigeant, mais excellemment bien balisé (les flèches étaient nombreuses et fort visibles, il fallait fermer les yeux pour ne pas les voir !). De nombreux signaleurs étaient aussi présents aux carrefours dangereux pour sécuriser le terrain. C’était top !!!

Bravo et à dimanche prochain 😉

Jean-Louis

une forêt automnale quasi féérique…

Trace GPS 50km

 

 

2 Comments on "St Saulve : la rando des 3 Vallées VTT 2017"

  1. Beau compte rendu ! et rapide !

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.