Noeux – Bléharies et Roost-Warendin

Ce dimanche 2 septembre, le VC Faumont était sur tous les fronts : les cyclos à Roost-Warendin où ils rouleront vers la colline de Vimy sous un magnifique soleil, le gros des VTT était à Bléharies tandis que 3 autres découvraient la randonnée de Noeux les Mines.

les cyclos à Roost


les VTT sur le terril de Raismes (rando de Bléharies)

David, Valentin, Olivier, Stéphane et Gilles n’étaient pas venus à la nocturne de Bléharies de vendredi dernier, ils ont donc voulu découvrir cette rando mais de jour. Partis sur les mêmes singles dans un bois très ludiques, ils ont ensuite retrouvé le terril de Raismes (parcouru en juillet à Hasnon). Le parcours au top était comme prévu très technique, avec que de la forêt et du terril, très très très peu de route !! Génial du vrai VTT pour Valentin. Ravito normal mais sans fruits (ou dévalisés ?)… C’est un bémol, c’est toujours appréciable et désaltérant !! À l’arrivée rien.. bon pour 5€ quand même… mais c’est la Belgique on le savait dès le départ.


Quant à Jean-Louis, Christophe et Guillaume, ils étaient partis découvrir l’excellente rando de Noeux les Mines. Ils étaient accompagnés du jeune Louis voulant découvrir le VTT au sein du VCF. Pour notre première là-bas, nous n’avons pas du tout été déçus.

ça y est, on peut enfin partir !

Sur le papier, tout laissait pensait à un beau terrain de jeu entre terrils, singles techniques, belles grimpettes vers l’antenne de Bouvigny-Boyeffles et la base d’Ohlain. Arrivés sur place, nous sommes formidablement accueillis par des bénévoles féminines toutes aussi charmantes l’un de l’autre. Ouahh, ça fait trop plaisir !!! Ca commençait donc très fort… et la suite allait être du même acabit !!!!

Guillaume et Louis qui montent le terril de Noeux

Partis tard à plus de 8h30, on attaque donc rapidement le vif du sujet en empruntant un beau talus avec de longs et très plaisants singles se trouvant au pied du fameux terril de Noeux (et sa piste de ski). La montée de ce dernier fut rude, mais la descente bien raide fit un peur mais tout le monde s’en sortira indemne. Après quelques chemins, on se retrouve sur le second terril d’Hersin-Coupigny qui lui aussi est très plaisant. Un raidar aura par contre raison des plus téméraires !

dur dur, même pour les jeunes !

Après quelques nouveaux chemins et autres beaux singles dans des bois, on commence à gravir la colline autour de l’antenne de Bouvigny-Boyeffle. Tout le monde a souffert, notamment au pied d’un escalier bien raide. Pour la suite, les grimpettes seront bien pentues mais personne ne mettra pieds à terre (sauf à un endroit assez rocailleux et partagés par des randonneurs pédestres qui descendaient). Hélas, la 45 (qui fera 49 km au total) ne nous dirigera pas vers Notre Dame de Lorette qui aurait pu être sympa, mais après coup, on sera bien heureux de ne pas avoir tenter la 55 qui nous aurait ramener bien tard à la salle !

le coin est vraiment trop fun pour les VTT

Après 2 ravitos, on rejoint tranquillement la base d’Ohlain. Là, on cherchera un peu notre chemin car les indications à terre étaient souvent effacées et les flèches assez peu nombreuses. Malgré tout, on va tous s’éclater dans ce dédale très ludique où les singles s’enchainent à vive allure. On se régale !!!

sur Ohlain

A la sortie, on pensait en avoir fini, et non ! Un 3ème ravito nous est proposé !!!! Vraiment, c’est le grand luxe, même pour les distances intermédiaires ! Avec cette belle météo quasi estivale, on ne va bouder un dernier verre et quelques fruits pour finir en beauté. Quelques chemins plus loin, on retrouve la salle où 3 jets bien efficaces laveront les traces des quelques flaques rencontrées et surtout où nous attendent nos copines (toujours aussi charmantes) vues au début qui nous proposent un bon sandwich pâté et une boisson revigorante pour clore cette magnifique matinée.

toujours de beaux paysages traversés

En résumé, que du bonheur ce matin. Un excellent tracé bien fléché (même si le rouge foncé au début était peu visible avec le soleil dans les yeux), 3 ravitos bien garnis. Un accueil du tonnerre. Avec un meilleur fléchage dans Ohlain (ça manquait de rubalise à mon goût), cela aurait été parfait ****** !

Merci encore beaucoup à la XC Team pour cette randonnée inoubliable. Je vous dis d’ores et déjà à l’année prochaine. C’est certain !!!

Jean-Louis

Be the first to comment on "Noeux – Bléharies et Roost-Warendin"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.