Rando des Mineurs à Escaudain 2017

Pendant que les cyclos faisaient leur petit tour en local, 10 VTT (Fred, Vincent, Arnaud, Fil, Seb, Jean-Louis (de retour après sa crève et son lumbago), David, Sylvain, Guillaume et Christophe) avaient rejoint Escaudain pour leur célèbre Rando des Mineurs. Pour leur Nocturne VTT, le club avait dû subir les affres d’une météo pluvieuse récalcitrante et avait dû l’annuler à la dernière minute. Fort heureusement cette fois-ci, la pluie de la veille avait  cessé, et le soleil était même au rendez-vous, que demander de plus ? !

il y a du monde au départ !

A la salle, on pouvait déjà sentir que le cru 2017 serait excellent (cela se révèlera à la fin avec plus de 1000 vététistes présents !), il y avait en effet foule, mais les inscriptions se firent assez rapidement. Ouf !

Après avoir accroché sa plaque de cadre, il était donc grand temps de s’élancer. La majorité d’entre-nous choisit le 44, seuls Fil et JL osèrent le 55. Le parcours était très bien balisé. Fallait vraiment le faire pour se tromper… sauf pour Fil qui ajoutera quelques km…. !

un fléchage bien visible

Après un premier terril (Audiffret-Pasquier) assez plat mais très sympa (où mon support de caméra s’est hélas cassé), il y eut quelques km de chemins agricoles assez ennuyeux pour accéder au premier ravito où j’ai rattrapé Guillaume et Christophe, qui étaient partis avant moi avec Fred, Vincent et Seb). Celui-ci était grand et très bien achalandé. Aucun souci. Après ce dernier, la première bifurcation était présente : le 44 ou le 55… Personnellement, j’ai choisi le grand tracé (en compagnie de Sylvain le Renard et Laurent, un ami reporter comme moi). En bonus, nous avons eu droit à quelques pavés et un retour avec les marcheurs (qui descendaient à contre-sens sans toutefois nous gêner). Heureusement, le terril de Roeulx arrivait avec ses côtes bien pentues ! Fallait faire également attention aux descentes bien raides !!! Ouf, personne n’a chuté. Seule la sortie des lieux fut un peu éprouvante (il fallait faire la queue car l’accès était protégé par un système bien embêtant à franchir…).

 

Christophe et Guillaume au premier ravito

Ensuite, le deuxième ravito pointait le bout de son nez. c’est là que Fil m’a rattrapé (puis lâché au terril suivant). Concernant les victuailles, elles étaient toujours en quantité et en qualité assez variée, rien à redire.

 

une rando placée sous le signe des terrils

Juste après, c’était le point d’orgue de la rando avec le fameux long et tortueux passage sur le terril de Lourches. Avec quelque 10 km de singles entre les bouleaux, ce fut un moment très apprécié par les randonneurs. Dommage d’être arrivés aux heures du bouchon (c’était la mauvaise heure, pile au moment où la majorité des randonneurs des 2 parcours du 44 et 55 se rejoignent), du coup, on a souvent du poser le pied à terre à cause de rouleurs moins expérimentés. Tant pis.

 

Fred, de retour en VTT, sur les terrils qu’il affectionne tant… 🙂

A la sortie du spot, la dernière bifurcation nous dirigeait enfin vers le 3ème et dernier (petit mais efficace) ravitaillement au pied du Terril du Renard (avec des guimauves en prime… miam !!!!). Les 2 terrils bonus du grand parcours étaient épisodiques, mais sympas quand même à découvrir.

De retour à la salle, j’étais étonné de ne pas attendre pour mon sandwich et ma boisson, car plus de 1000 VTT étaient présents ce matin. Un beau succès bien mérité. Dommage par contre de ne pas avoir croisé de photographes officiels sur les différents passages techniques…

A dimanche prochain

Jean-Louis

Trace GPS 55 km

 

Be the first to comment on "Rando des Mineurs à Escaudain 2017"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*