Dernière reco VTT du Chicon avant fléchage

Bon, on était censé commencer le balisage du prochain Chicon Bike Tour, mais comme l’année dernière, on a eu des mauvaises surprises (des flèches disparues) quand on s’y était pris un peu trop à l’avance…. on s’est donc ravisé ! On fera ça le week-end prochain une semaine avant le jour J. A plusieurs équipes, on devrait faire ça tranquillement en 2 jours.

l’équipe est presque au complet

Au pied du local du VCF, 9 vététistes (Olivier, Fred, Denis, Sylvain, Gilles, Arnaud, Sébastien, David et moi Jean-Louis) s’étaient donnés rendez-vous à 9h00 pour la première sortie de l’année. Ouf, la pluie s’est enfin décidé à s’arrêter ! Bon, on verra plus tard qu’elle a aura laissé de belles traces bien visibles tout le long du parcours…

Comme la dernière fois, on prend la direction du grand parcours, bien décidé à boucler d’une traite le 45km…. mais tout ne se passera pas comme prévu… En effet 2 petits incidents viendront ternir le beau tableau…

ouf, c’est assez sec et peu glissant !

La météo est à nouveau “correcte” et on est surpris d’ailleurs de voir autant de randonneurs à pieds et à vélo ! Après avoir traversé Bersée où l’on croisera les “Crazy Frogs” de Mérignies, on retrouve rapidement les pavés de Paris-Roubaix. Heureusement que nous avons fait cette ultime reconnaissance, car certains voulaient aller tout droit au lieu de tourner à gauche pour s’engager sur le fameux secteur !

dure dure la reprise pour Olivier…. mais Fred l’attend fort heureusement !

La montée de l’antenne de Mons en Pévèle fut un peu pénible pour Olivier qui avait peu roulé ces derniers temps, mais il s’accrochera malgré tout au groupe.

Mons en Pévèle au loin

Arrivés à Mons en Pévèle, on croisera le gros club cyclo de Provin. Décidément, y’a du monde sur les chemins de la Pévèle !

on les voit de loin les gars de Provin avec leur tenue rose fluo !

Après Mons, on testera une dernière fois le nouveau passage dans un bosquet au pied du village. Durant la nocturne d’août, il était très praticable et bien sympa. Il y a encore un mois, il aurait fait le bonheur des vététistes, mais c’était sans compter les pluies diluviennes de ces derniers jours. Comme tous les parcours étaient censés y passer, on a décidé de finalement virer ce spot (très gadoueux à un endroit) pour ne pas écœurer les participants dès le début de la randonnée ! Ce n’est pas grave, vous aurez droit à la place à la belle et longue descente vers Moncheaux qui ravira les amateurs de vitesse !

et dire que son pneu était soi-disant neuf…. !!!!

A la gare de MEP, Sébastien s’aperçoit qu’il a une belle hernie à son pneu arrière ! Fort heureusement, Olivier a des morceaux de caoutchouc qui lui permettront de pouvoir revenir tranquillement à sa maison. Décidément, après ses cales à l’envers, Seb joue de malchance avec son matériel !

la gadoue au Chicon n’est pas un mythe… et y’en aura encore cette année !  🙂

Après le fameux passage de “l’arbre couché” où la berdoule est quasi omni-présente, c’est au tour de Sylvain d’avoir un souci technique : son pneu avant est lamentablement crevé ! On est donc obligé de s’arrêter à nouveau. Avec le vent et les basses températures de ce matin, on se refroidit assez rapidement. Nos espoirs de boucler la 45km s’estompent malheureusement… Tant pis, mais je profite de cette pause forcée pour virer au sécateur les ronces qui gravitaient autour du tronc d’arbre pour libérer un passage au sec que vous pourrez emprunter à pieds en laissant le VTT sur le côté gauche bien cracra…

fin du tour du terril de Leforest

Arrivés à Leforest, on valide avec les absents le nouvel emplacement du (double) ravitaillement. L’espace pour les tonnelles est moins vaste que prévu, mais vous aurez de la place pour poser vos montures et vous soulager tranquillement en pleine nature sans embêter les voisins ;). On en profite également avec Arnaud pour virer les quelques ronces qui dépassent autour du terril. Vous aurez ainsi une voie royale sans crainte de se faire accroché par une épine vicieuse.

sur le retour, les chemins seront moins humides… ou presque 😉

Il est maintenant temps de rentrer. On voit par bonheur moins de passages délicats. Sur Faumont, on décide de rentrer dans le Bois de l’Aumône où nous voyons les dégâts laissés par la dernière tempête : plusieurs arbres sont couchés. Le Chicon ne passe pas par là, donc aucun souci pour le 21 !

A très bientôt et bon dimanche !

Jean-Louis

Be the first to comment on "Dernière reco VTT du Chicon avant fléchage"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.