Hauteville 2019 + Carrefour de l’arbre + Harnes

Pendant que Richard, Olivier, Fred, David et Sylvain étaient à Orchies pour aller ouvrir le Paris-Roubaix jusqu’au Carrefour de l’Arbre, que 4 cyclos étaient à Harnes (Patrick, Marc, Jean-Claude et Gilles B.), 4 VTT (Nico, Seb, Quentin et Jean-Louis) étaient partis chez nos amis d’Hauteville (au-dessus d’Arras) pour la rando des Abeilles. Autant vous le dire tout de suite, cette randonnée porte vraiment bien son nom car elle piqua aux jambes de tous les participants !!!

Richard, Oliv, Dav, Sylvain et Fred

Comme il y a près d’une heure pour arriver à Hauteville et que l’on commence à connaître bien le coin, on n’était pas venus pour faire de la figuration. Pour autant, on laisse tomber la 90 qui est faite pour les “bêtes du VTT” et on opte pour la 66 (qui fera 72km au final) qui offre un beau passage le long de la Canche et de nombreuses “petites” grimpettes et longues descentes dans la foulée.

Quentin, Seb, Nico et JL au départ (encore bien souriants…)

Cette année, le Préz Etienne a voulu changer de coin pour les différents parcours. Il a eu raison car le coin foisonne de beaux petits spots techniques. Sur le papier, cela devait être une matinée de bonheur extrême… mais la météo hivernale s’est invitée ce matin (on avait l’habitude d’être presque en été pendant les éditions précédentes, ça nous change !). En effet, un air scandinave à 3°C est venu nous piquer les orteils durant toute la matinée… ce qui n’est avouons le pas agréable ! Heureusement que de nombreux passages dans les sous-bois nous mettaient à l’abri et que les multiples raidars nous ont chauffé rapidement les mollets !!!!

on sera vite dans l’ambiance cette année !

Pour cette édition 2019, on se dirige rapidement vers Avesnes le Comte et ses nombreuses collines, puis direction la Canche. Hélas, le très beau single le long de la rivière étaient encombré d’arbres à terre (suite à la dernière tempête) et le club n’aura pas l’autorisation de nous y faire passer. Vraiment dommage, car je l’avais découvert durant les dernières vacances d’hiver et j’avais hâte d’y repasser ! Tant pis….

un ravito varié grand luxe, rien à redire !

Même si on ne longera pas de près la rivière, on passera quand même dans de magnifiques passages entre 2 raidars dont un à plus de 20% qui nous nous fera très mal !

des coins très dépaysants

dur dur ce raidar !!

mais après la difficulté, toujours de très beaux passages

Au 2ème ravito, le quatuor se reforme. On retrouvera ensuite la Canche puis de longs chemins agricoles, qui hélas pour nous seront traversés par la bise scandinave… tandis que le soleil présent au début se retrouva caché par de gros nuages de mauvaise augure….

le soleil encore présent disparaitra peu de temps après…

Après cela, on retrouve quelques bois… encore parfois humides et surtout des chemins souvent défoncés avec de grosses ornières qui nous feront redoubler de vigilance ! Les kilomètres s’accumulent, la fatigue commence à arriver et surtout une belle fringale pointe le bout de son nez !

Le 3ème et dernier ravitaillement se fait vraiment désirer… Ouf, après la sortie d’un long bois, on voit enfin la délivrance !!!! Heureusement, il est comme les 2 autres très bien achalandé avec moult provisions : des oranges, du pain d’épice, des pommes, des bananes… mais surtout de délicieux sandwiches au jambon-fromage. Quentin et moi, nous nous sommes littéralement jetés sur eux et on a pu enfin se requinquer pour pouvoir terminer cette randonnée devenue assez éprouvante. Le parcours toujours exigeant et surtout la météo hivernale ont vraiment mis les organismes à rude épreuve.

Dernière chose, sur le papier, la trace était censée faire 66km…. qui finalement se changeront en 72km avec donc une fin interminable. On a donc vraiment bavé sur les derniers kilomètres. Mais quelle délivrance quand on revoit enfin les maisons bordant le village et l’odeur alléchante du barbecue qui nous attendait à la salle !!!

Nico et Quentin… et le givre hivernal…

Personnellement, ce fut l’une des randonnées où j’en ai le plus ch…., mais quel bonheur quand on en arrive à bout (sans casse). Les paysages sont vraiment sensationnels, les ravitaillements grand luxe (merci aux sponsors), le fléchage quasi parfait (de belles flèches roses bien visibles avec toujours la flèche en amont et la croix pour la mauvaise direction : impossible de se tromper). Une organisation au top et un accueil toujours aussi sympathique. On en a bien bavé cette année, mais on reviendra certainement l’année prochaine !!!!!

JL

Trace GPS 72km

Be the first to comment on "Hauteville 2019 + Carrefour de l’arbre + Harnes"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.